Les cookies nous aident à fournir une meilleure expérience utilisateur. En utilisant notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies. L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération.

Présentation du domaine

En cave

A la vigne

Accueil | Historique du domaine

C’est au tout début du XX ème siècle que Claude Denogent hérite des vignes de son père. De retour du front en 1922, il achète avec sa femme, Marie, la propriété de Fuissé. Pendant près de cinquante ans, il remonte et construit vigne par vigne le domaine.
C’est en 1971, qu’il remet les clés de l’exploitation à sa fille Andrée Denogent épouse Robert.

En 1988, son fils Jean-Jacques Robert après des études de droit puis d’œnologie, décide de reprendre l’entreprise familiale alors constituée d’un vignoble de 5 hectares sur les terroirs de Fuissé et de Solutré-Pouilly, et qui va prendre le nom de Domaine Robert-Denogent.

Fidèle à la philosophie de son grand-père et fort de ses rencontres avec le vigneron de Villié-Morgon Marcel Lapierre ou de l’importateur américain Kermit Lynch, tous trois passionnés par les vins de terroirs, il donne au domaine ses lettres de noblesse en pratiquant des élevages très longs en fûts de chêne et en procédant à la mise en bouteille de la totalité de sa production.

Nicolas, son fils aîné, a étudié la viticulture et l’œnologie ; il a travaillé à Lyon chez Georges Dos Santos (Antic Wine) et chez Neyers Vineyards dans la Napa Valley, il rejoint le Domaine en 2007. Antoine quant à lui rejoint le Domaine en 2012 après avoir travaillé en Côte de Beaune au Domaine de Bellene aux côtés de Nicolas Potel.

Victor travaille au Domaine depuis 1991 principalement à la vigne, Eleonora travaille depuis 2015 au bureau sur la partie administrative et commerciale.

Depuis janvier 2012 le domaine Robert-Denogent exploite en culture biologique 1.20 hectares de vignes appartenant à la famille Chauvet en appellation Beaujolais-Villages, jadis sublimés par le grand Jules Chauvet, pionnier de la viticulture biologique et des vins naturels en Beaujolais et en France.

Aujourd’hui, le Domaine Robert-Denogent exploite une trentaine de parcelles 10 hectares étendus sur cinq communes (Fuissé, Davayé, Solutré-Pouilly, Charnay-les-Mâcon, la Chapelle-de-Guinchay) plantées en chardonnay et gamay.